Chapellenie Notre-Dame-de-France

Annonces

Cliquer dans une annonce pour accéder à l'ensemble des annonces en ligne.

alt : annonces.swf

 

Saint-Germain-en-Laye

Plan d'accès à la Chapelle des Franciscaines
(pendant les travaux à Saint-Louis du Port-Marly)
Cliquer ici

 

Neuvaine
à saint Joseph

Prière de saint François de Sales et Litanies de saint Joseph
Cliquer ici

 


Activités
2017 - 2018

Activités 2017-2018

Tract à télécharger


 

Recherche

Feuille Dominicale

Pour recevoir la feuille paroissiale et être tenu au courant des différentes informations et activités, inscrivez-vous à notre liste de diffusion hebdomadaire.
Feuille paroissiale Feuille paroissiale

Feuille paroissiale précédente : consulter la rubrique "Horaires des messes"

 

Sermon du 15 août

Mgr Marco Agostini, official à la Secrétairerie d'Etat du Saint-Siège et Cérémoniaire du pape, est venu célébrer la messe solennelle de l'Assomption à la Chapelle des Franciscaines de Saint-Germain-en-Laye.
Cliquer ici

 

Ecouter PM

Vous pouvez télécharger certains sermons et conférences donnés à Port-Marly.

 


Nous aider

  Vous pouvez soutenir
  un séminariste français


 

Le petit mot du chapelain

 

Les messes dominicales sont célébrées à l’église des Franciscaines (89 avenue Foch, 78100 Saint-Germain-en-Laye) jusqu’à nouvel ordre, à cause d’un retard dans les travaux de l’église Saint-Louis du Port-Marly.
Plan d’accès : cliquer ici.

 

"Mon royaume ne vient pas de ce monde"

 

Écoutez tous, juifs et gentils... ; écoutez, tous les royaumes de la terre ! Je n’empêche pas votre domination sur ce monde, « mon Royaume n’est pas de ce monde » (Jn 18,36). Ne craignez donc pas de cette crainte insensée qui a saisi Hérode quand on lui a annoncé ma naissance... Non, dit le Sauveur, « mon Royaume n’est pas de ce monde ». Venez tous à un Royaume qui n’est pas de ce monde ; venez-y par la foi ; que la crainte ne vous rende pas cruels. Il est vrai que, dans une prophétie, le Fils de Dieu dit en parlant du Père : « Par lui, j’ai été établi roi sur Sion, sur sa montagne sainte. » (Ps 2,6) Mais cette Sion et cette montagne ne sont pas de ce monde.

Qu’est-ce en effet que son Royaume ? Ce sont ceux qui croient en lui, ceux à qui il dit : « Vous n’êtes pas du monde, comme moi, je ne suis pas du monde. » (cf Jn 17,16) Et pourtant, il veut qu’ils soient dans le monde ; il prie son Père : « Je ne te demande pas de les retirer du monde mais de les garder du mal. » (Jn 17,15) Car il n’a pas dit : « Mon Royaume n’est pas dans ce monde » mais bien : « Il n’est pas de ce monde ; s’il était de ce monde, mes serviteurs viendraient combattre pour que je ne sois pas livré. »

En effet, son Royaume est vraiment ici sur terre jusqu’à la fin du monde ; jusqu’à la moisson l’ivraie est mêlée au bon grain (Mt 13,24s)... Son Royaume n’est pas d’ici car il est comme un voyageur dans ce monde. A ceux sur qui il règne, il dit : « Vous n’êtes pas du monde, car je vous ai choisis du milieu du monde » (Jn 15,19). Ils étaient donc de ce monde, quand ils n’étaient pas encore son Royaume et qu’ils appartenaient au prince de ce monde (Jn 12,3)... Tous ceux qui sont engendrés de la race d’Adam pécheur appartiennent à ce monde ; tous ceux qui ont été régénérés en Jésus-Christ appartiennent à son Royaume et ne sont plus de ce monde. « Dieu nous a en effet arrachés à la puissance des ténèbres et nous a transférés dans le Royaume de son Fils bien-aimé. » (Col 1,13)

 

Saint Augustin (354-430),
évêque d’Hippone et docteur de l’Église
Homélies sur S. Jean, no 115