Chapellenie Notre-Dame-de-France

Annonces

Cliquer dans une annonce pour accéder à l'ensemble des annonces en ligne.

alt : annonces.swf

 

Saint-Germain-en-Laye

Plan d'accès à la Chapelle des Franciscaines
(pendant les travaux à Saint-Louis du Port-Marly)
Cliquer ici

 

Neuvaine
à saint Joseph

Prière de saint François de Sales et Litanies de saint Joseph
Cliquer ici

 


Activités
2018 - 2019

Activités 2018-2019

Tract à télécharger


 

Recherche

Feuille Dominicale

Pour recevoir la feuille paroissiale et être tenu au courant des différentes informations et activités, inscrivez-vous à notre liste de diffusion hebdomadaire.
Feuille paroissiale Feuille paroissiale

Feuille paroissiale précédente : consulter la rubrique "Horaires des messes"

 

Ecouter PM

Vous pouvez télécharger certains sermons et conférences donnés à Port-Marly. Les conférences de Carême 2018 sont en ligne.

 

 


Nous aider

  Vous pouvez soutenir
  un séminariste français


 

 Le petit mot du chapelain

 

Les messes dominicales sont célébrées à l’église des Franciscaines (89 avenue Foch, 78100 Saint-Germain-en-Laye) jusqu’à nouvel ordre, à cause d’un retard dans les travaux de l’église Saint-Louis du Port-Marly.
Plan d’accès : cliquer ici.

 

 

La volonté de Dieu et nos vertus

 

Dieu nous a ordonné de faire tout ce que nous pourrons pour acquérir les saintes vertus : n’oublions donc rien pour bien réussir dans cette sainte entreprise. Mais après que nous aurons planté et arrosé, sachons que c’est à Dieu de donner l’accroissement (1 Co 3-6) aux arbres de nos bonnes inclinations et habitudes. C’est pourquoi il faut attendre le fruit de nos désirs et travaux de sa divine providence. Que si nous ne sentons pas le progrès et avancement de nos esprits en la vie dévote, tel que nous voudrions, ne nous troublons point, demeurons en paix, que toujours la tranquillité règne dans nos cœurs.

C’est à nous de bien cultiver les âmes, et partant il y faut fidèlement vaquer. Mais quant à l’abondance de la prise et de la moisson, laissons-en le soin à notre Seigneur. Le laboureur ne sera jamais tancé s’il n’a pas belle cueillette, mais oui bien s’il n’a pas bien labouré et ensemencé ses terres. Ne nous inquiétons point pour nous voir toujours novices en l’exercice des vertus ; car au monastère de la vie dévote, chacun s’estime toujours novice…

Il se faut attrister pour les fautes commises, d’une repentance forte, rassise, constante, tranquille, mais non turbulente, non inquiète, non découragée. Connaissez-vous que votre retardement au chemin des vertus est provenu de votre faute, or sus, humiliez-vous devant Dieu, implorez sa bonté, et demandez-lui en pardon, confessez votre faute, et criez-lui merci à l’oreille même de votre confesseur, pour en recevoir l’absolution ; mais cela fait, demeurez en paix et, ayant détesté l’offense, embrassez amoureusement l’abjection qui est en vous pour le retardement de votre avancement au bien…

Attendons donc en patience notre avancement ; et au lieu de nous inquiéter d’en avoir si peu fait par le passé, procurons avec diligence d’en faire plus à l’avenir.

Saint François de Sales, Traité de l’amour de Dieu (IX,7)